• S'inscrire à la newsletter

Golf de
Chantaco
5-8 octobre

Revenir aux actualités

Stéphane Kerjean et Guillaume Sallaberry : « On peut penser qu'on aura un parcours presque parfait dimanche »

Stéphane Kerjean et Guillaume Sallaberry : « On peut penser qu'on aura un parcours presque parfait dimanche »

Respectivement directeur et intendant de terrain du golf de Chantaco, Stéphane Kerjean (en photo) et Guillaume Sallaberry reviennent sur les raisons du report du deuxième tour à samedi, et détaillent le travail à effectuer pour proposer aux joueuses du Lacoste Ladies Open de France un parcours optimal ce week-end.

Pourquoi le jeu n'a-t-il pas repris dans l'après-midi, alors que le soleil est revenu ?
La décision de suspendre ou reprendre le jeu est du ressort du Ladies European Tour. De toute façon, si on avait repris cet après-midi, il y aurait eu un nouveau risque d'interruption en cas de nouvelles précipitations, ce qui aurait été plus problématique pour la suite du tournoi. Étant donné qu'on nous annonce deux belles journées de soleil samedi et dimanche, il était préférable d'en rester là aujourd'hui pour remettre le parcours en état, afin de jouer les pieds plus au sec ce week-end. L'objectif premier est de permettre aux joueuses de jouer 72 trous. Cela représente des contraintes pour nos équipes, mais c'est dans l'intérêt des joueuses, qui joueront bien mieux sous le soleil samedi et dimanche, même si elles auront beaucoup de trous à négocier demain.

Quelles sont les zones du parcours les plus touchées par la pluie ?
Le problème principal, ce sont les greens. Nous avons eu beaucoup de pluie ces derniers temps, notamment le week-end dernier et jusqu'à mardi, et de ce fait les greens sont saturés. Le Ladies European Tour a décidé de reporter la suite du tournoi à demain pour permettre aux greens d'évacuer l'eau. Un green est particulièrement concerné, celui du 11, dans la partie en forêt sur le retour. On ne pouvait pas se permettre de faire jouer les filles sur un green aussi humide.

La météo particulièrement pluvieuse qui sévit sur la région en ce moment est-elle normale pour la saison ?
En septembre, on a pris l'équivalent de deux mois et demi de précipitations. Quasiment un trimestre en un mois ! La plupart des clubs de la région ont fermé, ou laissent jouer les golfeurs sur des greens d'hiver. Nous, on a ce problème sur un trou uniquement. Comme on est encore ouverts, on ne peut qu'être satisfait de la façon dont notre parcours répond aux intempéries. Mais comme tout le monde, on est impuissants contre ce facteur nature...

Guillaume Sallaberry

Guillaume Sallaberry, intendant du parcours de Chantaco

En quoi va consister le travail de vos équipes cet après-midi et demain matin ?
La plus grosse problématique va être de préparer le terrain pour 8 h 45 demain, et proposer un parcours correct pour la fin du deuxième tour. Ce soir, le gros du travail sera de tondre les surfaces sur lesquelles on pourra passer, et souffler les feuilles sur les greens et les bunkers de tous les trous qui sont entourés d'arbres. Demain, il faudra être réactif pour préparer à nouveau le parcours, dans le peu de temps qu'on aura après la fin du deuxième tour, pour le troisième. Beaucoup de joueuses seront passées sur les greens, donc il va falloir repasser partout. Enfin, le gros du travail sera demain soir, quand il faudra tondre à nouveau partout, ratisser les bunkers et souffler les greens pour proposer un parcours impeccable pour dimanche. Mais on peut raisonnablement penser qu'on aura un parcours quasiment parfait dimanche.

Quels sont les moyens dont vous disposez pour mener à bien tout ce travail ?
Nous sommes en moyenne 25 personnes à travailler sur le parcours. Nous avons en outre l'aide de bénévoles du tournoi, mais aussi de gens venant des clubs des alentours. Comme ils sont fermés, les greenkeepers et les jardiniers de nos clubs voisins vont venir nous donner un coup de main. C'est l'entraide basque !

A voir également

Cristie Kerr

Cristie Kerr, la victoire du cœur

Avec un score total de 263 (-17) sur quatre tours, Cristie Kerr a remporté ce dimanche la 27e édition du Lacoste Ladies Open de France. L'Américaine, qui a mené le tournoi de bout en bout, a signé un succès aussi mérité qu'émouvant. Première Française, Agathe Sauzon a rendu la (...)

Cristie Kerr

Cristie Kerr : « Un ange veillait sur moi cette semaine »

Auteur d'une performance de très haut niveau cette semaine au golf de Chantaco, Cristie Kerr a remporté ce dimanche le 27e Lacoste Ladies Open de France. Une victoire particulièrement émouvante pour l'Américaine et dédiée à un proche récemment emporté par le cancer.

Cristie Kerr

Cristie Kerr toujours seule en tête

Au terme d'un samedi ensoleillé, Cristie Kerr est toujours en tête du Lacoste Ladies Open de France. L'Américaine, qui n'a joué que neuf trous dans son troisième tour, compte quatre coups d'avance sur la Néerlandaise Anne Van Dam et l'Espagnole Patricia Sanz Barrio. L'amateur (...)

Pluie à Chantaco

La pluie gâche la fête à Chantaco

Cristie Kerr occupe toujours la tête du Lacoste Ladies Open de France ce vendredi à Chantaco. L'Américaine n'a pourtant pas tapé une balle, le deuxième tour ayant été interrompu peu avant midi en raison de la pluie ayant copieusement arrosé le parcours. Le jeu reprendra samedi à 8 h (...)

Plus d'infos
Lacoste Ladies Open de France
Lacoste
Partenaire titre
Richard Mille
Partenaire majeur
BMW
Accor
NordicTrack
Partenaires officiels
ffgolf
LET
Saint Jean de Luz
Partenaires institutionnels
France Bleu
Journal du Golf
Partenaires média